À paraître au printemps 2020 ( la date initiale du 25 mars est reportée)

Parution chez Rivages d’un ouvrage regroupant des articles et inédits qui font le point sur la transition écologique et sur ce qu’elle requiert sur le plan individuel et collectif, et qui soulignent aussi les liens et les tensions entre l’écologie et la cause animale.  Les différences existant entre l’éthique de la vulnérabilité développée dans mes précédents livres et l’éthique du care font également l’objet d’un développement conséquent. La réflexion philosophique sur les notions d’autonomie, de vulnérabilité et de responsabilité qui sont au coeur de l’éthique de la vulnérabilité et de la considération est illustrée par des exemples montrant les enjeux éthiques et politiques de la prise en charge des plus fragiles, notamment des personnes âgées.

286 pages. 8,80 euros.

Notre capacité à relever le défi climatique et à promouvoir plus de justice envers les autres, y compris envers les animaux, suppose un remaniement profond de nos représentations sur la place de l’humain dans la nature. Prendre au sérieux notre vulnérabilité et notre dépendance à l’égard des écosystèmes permet de saisir que notre habitation de la Terre est toujours une cohabitation avec les autres. Ainsi, l’écologie, la cause animale et le respect dû aux personnes vulnérables sont indissociables, et la conscience du lien qui nous unit aux autres vivants fait naître en nous le désir de réparer le monde.