Prix

– Prix François Furet en 2006 pour Leo Strauss : une autre raison, d’autres Lumières. Essai sur la crise de la rationalité contemporaine ( Vrin, 2005).

– Grand Prix Moron de l’Académie française en 2012 pour Éléments pour une éthique de la vulnérabilité. Les hommes, les animaux, la nature ( Le Cerf, 2011).

– Prix des Rencontres Philosophiques d’Uriage en 2012 pour Éléments pour une éthique de la vulnérabilité ( Le Cerf, 2011).

– Prix Édouard Bonnefous de l’Académie des Sciences Morales et Politiques en 2015 pour Les Nourritures. Philosophie du corps politique ( Le Seuil, 2015).

-Prix littéraire Paris-Liège 2016 récompensant un ouvrage francophone en sciences humaines, pour Les Nourritures. Philosophie du corps politique ( Le Seuil, 2015).